17-10-2020
Belledonne
1000
1336
2340
PD
1 J

Depuis le temps qu'on en parlait de faire cette arête avec Rémi... (d'abord programmée en mars, mais le Président de la République en a décidé autrement, puis en juin, cette fois-ci c'est Madame la météo qui s'incruste... ce sera donc octobre...en condition hivernale !)

 

Nous serons 3 cordées, une sous l'oeil attentif de Rémi (avec David et moi-même) et 2 cordées autonomes (Xavier et Nicolas / Charlotte et Olivier).

 

Nous décalons notre départ de Lyon à 6h20 (cette fois-ci encore pour satisfaire Mr le Président), arrivés au Parking, nous nous retrouvons tous et partageons le matériel pour la marche d'approche.

 

Vers le refuge d'Habert d'Aiguebelle, nous prenons un sentier bien enneigé en direction du pas de la Coche.

 

Enfin nous arrivons au pied de l'arête, la neige est bien présente et nous sommes au-dessus de la mer de nuage (Quelle chance:) ), Rémi (l'habitué des lieux) prend les devants et montre la voie, je suis, pas toujours très à l'aise mais je prends le dessus mentalement, David avance sereinement.

 

Après le 1er gendarme, nous faisons une pause grignotage, jusqu'ici tout va bien, à noter seulement que les crampons, prêtés gentiment ne sont pas adaptés à mes chaussures (cramponnables uniquement à l'arrière, par chance je réussirai à ne pas les perdre pendant la traversée, mais cela me vaudra un peu de stress).

 

Nous attaquons les 2e et 3e gendarmes, nous prendrons et perdrons beaucoup de temps dans cette 2e partie, Rémi devant aider la cordée Olivier/Charlotte dans certains passages compliqués (la neige n'aidant pas), pendant que Xavier/Nicolas profitent des derniers rayons de soleil sur le dernier sommet, ils auront sûrement 2 heures d'avances sur nous ! Sur la fin Rémi donne un coup d'accélération, nous sommes à la bourre et souhaitons terminer le dernier rappel à la lumière du jour...

 

Ce qui est chose faite... il n'y a « plus qu'à » redescendre jusqu'au parking, bien sûr avec nos frontales et dans une bonne couche de neige (environ 15 cm d'épaisseur), ce qui rend la trace pas évidente. Le ciel est bien étoilé, c'est très joli et compense cette longue journée !

 

Arrivés à la voiture, nous sommes contents de cette belle et longue journée, merci Rémi de nous y avoir emmené :D

Il n'y a plus qu'à espérer de ne pas tomber sur la police sur le retour Lyonnais, car nous avons largement dépassé l'horaire du couvre feu (arrivé sur Lyon vers 23h30 !)... Par chance nous ne croiserons personne, pas un chat dans les rues !!