09-03-2018
Vercors
270
600
900
TD
8

Sentant la fin toute proche de mes vacances à durée indéterminée, je me dis qu'il faut profiter un max de mes derniers instants de liberté.

 

Bon en ce moment cela semble bien compromis avec le temps et les conditions de neigre qui se dégrade sur toutes les alpes, jusqu'au Sud.

Je me dit qu'un week end ski rando c'est foutu, du coup je tente un dernier appel des copains pour profiter du beau temps de Vendredi, avec l'option escalade.

 

Coup de chance une pote super grimpeuse est dispo !! Ma journée du Jeudi s'illumine !

Au téléphone on se met rapidement d'accord sur 2/3 idées de voie: "Temps des guenilles", "les prophètes", "même pas peur", etc..

Le plus difficile etant de choisir... Aller je vais a la perm, je trouverais surrement des gens de bon conseils.

Bingo, je vois Denis S et Babeth qui taillent la bavette au fond de la salle. Je m'approche doucement tel un coyote, topo à la main.

A peine ai-je ouvert la bouche qu'ils me disent en coeur que la voie "Le temps des guenilles" est à faire absolument, majeure.

Bon ni une ni deux j'appelle Lize pour lui confirmer notre premier choix.

 

Départ le lendemain 7h de Lyon. 

Approche 1H/1h15 au lieu des 40 minutes annoncées (bien optimiste), petite galere dans les buis...une classique à Presles :)

Le temps s'éclairci, pas de vente, on à presque chaud.. ca sent la bonne journée !! 

 

Pour la voie, c'est vraiment à faire: belles longeurs, 30/35 m en moyenne, très variées: Dalles, un peu de diedre, Dévers, surplomb, cannelure.

De la grimpe athlétique, fine, tout y est. Le rocher est compact et peut être parfois magnifiquement sculpté !!

La voie se lit facilement, pas trop de traversées, les relais sont top conforts. Soit disant patinée mais on a pas vraiment ressenti de gêne, à part peut être dans L7 en dévers 6B+ un peu grasse, on a pas pu l'enchainer. (On est un peu fumé à ce moment la quand meme ^^)

 

Arrivée au sommet après 5h30/6h de grimpe sans trop se presser mais en enchainant bien tout de même.

 

Une super voie à faire donc, avant que ca ne patine vraiment.

On a vraiment de la chance d'avoir un spot de 250 grandes voies à 1h30 de Lyon !!

 

 

 

 

 

 

 

 

09032018-gopr0253-209032018-gopr0255-209032018-gopr0259-209032018-gopr026709032018-gopr0268