06-10-2018
Hyère sur Amby
0
F
5 h

Nous sommes partis en vélo de Lyon à 9 heures à destination du site d'escalade d'Hyère sur Amby, dans le Bugey. Pour le départ du pont de la Guillotière, avec Mary et Laurent , ce trajet aller représente environ 50 kilomètres et 3h30 de trajet (dont 2h45 à pédaler réellement) en ayant retrouvé JC et Jérôme au pont de Jonage, puis Hugo à Jons. L'itinéraire est roulant, agréable, bien aménagé et indiqué jusqu'à Jons puisqu'il s'agit de la ViaRhona (en direction de la Suisse). De Jons à Hyère, ce fut une alternance de routes et de chemins de terre où nous avons croisés voitures et des cavaliers... La connaissance des lieux et de l'itinéraire de JC et Jérôme fut alors précieuse pour arriver vers 12h30 au site d'escalade. Celui-ci se décompose en plusieurs emplacements, de difficultés variables, détaillés dans le topo. Plusieurs Gaulois et sympathisants étaient déjà sur les lieux. Le moment était alors venu de prendre l'apéro, de déjeuner et aussi de grimper ! Il en fut ainsi jusque vers 17 heures, quand sonna le retour. Notre joyeux peloton s'est remis en selle pour finir à la lueur des frontales et arriver à Lyon vers 20 heures.

Au final, nous avons parcouru une centaine de kilomètres à vélo en pédalant pendant un peu plus de cinq heures, et grimpé quelques voies sympathiques comme Zinzin le retour. Nous avons certainement fait moins de voies, ou des plus faciles, que si nous étions venus en voiture, mais le plaisir dans l'effort ne se trouve-t-il pas aussi dans sa variété ? L'éventuelle difficulté d'une sortie de ce type peut être sa durée : il vaut mieux avoir bien dormi la veille et avalé un solide petit-déjeuner. Mais elle reste accessible à beaucoup de cette communauté d'irréductible Gaulois, notamment ceux qui utilisent déjà leur vélo quotidiennement pour aller au boulot. Et d'un point de vue logistique, un vélo qui roule relativement bien fait l'affaire, avec un panier ou une sacoche pour emmener le pique-nique et le matériel de grimpe.

Que dire de plus que ce qui a d'ores et déjà été écrit sur le forum via les commentaires de certains ?

Au poids des mots, il est possible de préférer le choc des images : je veux parler des photos de l'inoxydable JC revêtu de cet affriolant boxer célébrant son cinquantenaire... attention les yeux mesdemoiselles et mesdames ! Nul doute à avoir que de pareilles tenues déplaceront les foules lors des prochaines sorties à vélo du Gaul. Cette sortie a finalement eu lieu samedi, et non dimanche comme initialement prévu, en raison de la météo ; merci à Thierry d'avoir aidé à l'organiser et qui n'a pu y participer, faute de disponibilité. Mention spéciale à Mary, présence féminine de cette échappée, qui a prouvé qu'on pouvait réaliser cet itinéraire (80 à 100 kilomètres au total, selon le lieu de départ de chacun) avec un simple vélo de ville équipé d'un panier "pour faire les courses au marché". Donc à l'avenir, pas besoin d'un vélo dernier cri muni de tous les gadgets high-tech.