12-07-2019
Ecrins
D

 

Aujourd'hui j'ai l'honneur de partager une grande voie avec Nicopat dans le secteur La Draye : Remonte Pente Directe.

Je m'élance dans la première longueur en tête et en chaussures, mais je déchante rapidement et enfile les chaussons pour franchir un pas un peu plus fin. Nicopat, lui, survole la longueur en chaussures... puis met les chaussons pour réaliser la 2ème longueur en tête, le crux de la voie en 5c bien tassé dans une fissure dièdre puis une dalle.

Et là, j'assiste à une véritable démonstration d'escalade. Sérénité, gestes déliés, précision absolue dans le placement des pieds, je suis subjugué. Les muscles totalement relâchés, Nicopat progresse avec la légèreté du colibri et la grâce du félin. A l'approche de la quarantaine, l'homme est à son apogée ! Carre externe, lolotte, gainage surpuissant : tout est là !

Dans la partie la plus difficile, sur un monodoigt 2 mètres au-dessus du dernier point, Nicopat se retourne et lâche : "je trouve la longueur un peu surprotégée". A peine le temps de reprendre mon souffle que l'homme lance un "relais-vaché" ataraxique.

La suite de la voie ne sera que formalité, avec une 7ème longueur très jolie.

Bilan : une belle grande voie, la 2ème longueur étant un bon cran au-dessus. Et une leçon d'escalade !