14-09-2019
Devoluy
1230
1560
2789
TD
10

ça faisait longtemps que j'avais remarqué cette voie dans les magazines ou sur internet, raide, stratifiée et photogénique... la voisine de Stratausorus pour les amateurs de TA. C'est si rare de trouver une voie en aussi bon rocher dans le Dévoluy qui par ailleurs pouvait se combiner avec le début de la voie Paul Arthaud, puis la voie Marie Thérèse. 

C'était décidé, on a jeté notre "dévoluy" sur vendange tardive. Nous sommes partis tard le vendredi soir pour 3 heures de route depuis Lyon, direction le col de Faïsses, pas vraiment facile à localiser sur Map! On a opté pour un court bivouac (mais néanmoins avec une petite grasse mat) au chalet des Baumes coincé au milieu des sapins qui laissent apparaîtred'une façon furtive et à chaque point de vue la tête massive du seigneur des lieux, l'Obiou en personne... En continuant le chemin de terre depuis le chalet, on atteint le col tant recherché. Au bout d'1h30 de marche entrecoupée de paysages magnifiques, on arrive au pied des difficultés. Le départ de la voie P. Arthaud par sa variante se fait bien et nous amène au pied de la voie par un parcours alpin logique (2h).

On nous a pas menti, les 3 premières longueurs sont raides puis l'échine se courbe légèrement faisant passer la voie du 6 au 5. Après quelques ramassages de brins de Génepi, on fini la voie autour de 15h30. Pour des contraintes de temps, nous n'avons pas eu l'occasion de taquiner Marie-Thérèse qui avait l'air magnifique et dont le crux nous faisait passer dans un dièdre fissure rayant la face SO du bastion terminal. 

La re descente (2h) se fait par une chatière puis en rejoignant la voie normale (longue et délicate mais toujours esthétique et avec un parcours ingénieux qui l'a fait passer en plein milieu d'un cirque minéral  ...)

Une bien belle journée pour ce brin d'aventure dans le Dévoluy!

 

 

 

dsc2178img-20190914-wa0050dsc2210