23-02-2018
Grisons
1530
1365
3040
F

La météo annoncée semble suffisamment bonne pour nous permettre d’attaquer cette grande traversée de plus de 15 km qui doit nous conduire depuis le barrage de Sontga Maria (1910 m) jusqu’à notre chalet (1365 m), en passant par le sommet du Piz Gannaretsch (3040 m) : une longue et belle journée en perspective. Comme nous sommes nombreux, nous progresserons encore aujourd’hui en plusieurs groupes.

Après la traversée du barrage, une raide traversée au-dessus du lac nous incite à mettre les couteaux, que nous enlèverons rapidement dès que l’exposition diminue. Montée très variée sur un relief complexe. Arrivés à la Fuorcla Gannaretsch (2862 m), le mauvais temps qui devait rester cantonné sur le Tessin finit par nous rattraper : vent, gros nuages, visibilité en chute. On joue la prudence et nous décidons de faire l’impasse sur l’arête sommitale qui pourtant nous tend les bras… et nous basculons en face nord, après avoir mis le baudrier, sur le glacier du Gannaretsch. Aucune crevasse visible, une poudreuse de cinéma et des pentes faites pour le ski : gros gavage malgré une visibilité très moyenne. A 1677 m, il faut déchausser pour traverser un tunnel, et dans ce tunnel au détour d’un virage, une vision incroyable : une forêt de stalagmites de glace dans lesquels joue la lumière. C’est magnifique et totalement inattendu : personne n’avait jamais vu ça ! La cerise sur le gâteau.

Il ne reste plus ensuite qu’à se laisser glisser sur le chemin forestier jusqu’à Cavorgia, avec une petite remontée après avoir franchi le Rhin de Nalps, et une dernière séance de skicross au milieu des souches au-dessus du chalet.

Course superbe, malgré une manip de voitures un peu longue (30 km),  à ne faire que par bonnes conditions nivo (deux passages raides à la descente, dont un fort exposé).