31-12-2018
Queyras - Alpes Cozie N
2050
1480
2776
AD
8h

Pour le dernier jour de 2018, nous sommes 6 au départ de Chialvetta pour la grande bambée de fin d'année.

A partir de Pratorotondo, Manu et Julien se relaient pour tracer (les 3 moins rapides les en remercient), d'abord dans la forêt poudreuse puis sur un champ de gobelets sous une croute cassante, ça a l'air d'être un délice pour les cuisses ... C'est froid, c'est beau, Thibaut prend des photos

Après un replat, l'accès au Monte Cassorso se fait par un entonnoir raide avec peu de neige sur une couche très dure : on chausse les crampons et on est contents de sortir. Pause déjeuner au sommet; le col de la Gardetta est à portée de main plein ouest, par des pentes faites pour skier ... sauf qu'on part à l'exact opposé pour une longue descente de 900 m. Comme tous les jours le haut est très bon 

La remontée au col se fera dans un vallon très large, très beau, très ensoleillé. Route militaire peu raide et donc un peu longue. Heureusement, les garçons font une Ola au passage de Sylvie et je visite le rifugio della Gardetta (préparations du réveillon, variété italienne, ragazze et ragazzi au solarium ... je serais bien resté !)

Arrivés au col, il est décidé de passer par le Bric Cassin ce qui rajoute du dénivelé : Jérôme sait parler aux hommes et convainc les réticents (une gorgée d'eau, un carreau de chocolat et c'est reparti !). On ne saura jamais comment il parle aux femme, Sylvie "la machine" n'a pas besoin d'être convaincue. Cela nous permettra de faire une superbe dernière descente plein ouest avant de récupérer la route de Chialvetta ; Jérôme nous fait un spécial et la nature me rappelle qu'un ruisseau peut en cacher un autre

Finalement, 2050 m de D+ : il fallait bien ça pour faire de la place au cenone ! (10 plats ?)

Sylvie dans le couloir d'accès au Cassroso1ere descenteLa olaContents de leur journée !Mont Cassorso et son entonnoir d'accès