05-01-2019
Ubaye - Parpaillon - Alpes Cozie S
820
1810
2629
F
4h

Pour le dernier jour de notre séjour à Larche, on choisit un sommet facile d'accès, à faire rapidement après le ménage. Direction la Tête Dure depuis le col de Larche. Il n'y a pratiquement plus de neige sur le bas de cette face SO, mais une piste enneigée permet de s'élever en diagonale au milieu des alpages. On verra bien pour la descente!

L'enneigement devient correct au niveau de la cabane à 2150m. La pente du vallon qui mène au sommet se redresse régulièrement et les couteaux deviennent indispensables. C'en est trop pour une partie du groupe qui en a marre de skier de la tôle ondulée. Nous terminons donc à 2 avec Bernard ce beau sommet assez individualisé.

Retour à la cabane pour un dernier pique-nique au soleil.

Il reste le meilleur, la descente de la piste étroite et bordée de cailloux. Pas si sûr, car dès le premier virage, on trouve un ravin qui descend droit jusqu'à la route, avec un versant nord enneigé, et même quelques virages en poudreuse encore vierge.

Retour à la voiture en stop.

On recommande à tous ce camp de base de Larche, où beaucoup d'hébergements sont disponibles à des prix intéressants, plein de courses à faire que ce soit de Larche même, d'Argentera côté Italien du col, de Fouillouse, de Maljasset ou du col de Vars. Des pistes de fond impeccablement entretenues avec un domaine qui ne propose pas uniquement de la montée et de la descente, comme souvent en montagne, mais aussi de belles boucles vers le village et dans le magnifique vallon du Lauzanier.

Avec en prime le soleil des Alpes du Sud et une altitude élevée qui assure un enneigement correct.

On reviendra!