12-05-2019
Grandes Rousses - Arves
2000
1650
3350
F
7h30

Bulletin météo du samedi : 10-20 cm dans la nuit, dimanche vent du nord et éclaircies de plus en plus larges. Du coup, on sent le bon coup pour faire voler la poudre, direction l’étendard qui avec des pentes raisonnables nous semble la bonne balade vu les conditions.

Col de la croix de fer fermé, pas de problème, nous partons de St Sorlin, pourvu qu’il n’y ait pas trop de monde sur cette classique hyper fréquentée. Bon au parking il y a 1 voiture, la nôtre, donc on sera au moins tranquille sur la première partie de l’itinéraire, on rejoindra la foule du refuge aux lacs.

La première partie jusqu’aux lacs se fait dans des conditions météo acceptables, bon un peu d’iphigénie sur la fin pour le fun. Aux lacs, 0 trace, ils ont fait la grasse-mat au refuge ou quoi ? Tant pis, on continue la trace.

On arrive sur le glacier et miracle, les premières vraies éclaircies arrivent, c’est magnifique avec les nuages qui court à une vitesse folle sur les sommets, une très belle ambiance. On va se régaler !

La montée sur le glacier se fait dans un mélange de brouillard et d’éclaircies, le vent se renforce petit à petit, mais nous sommes encore confiant, tant qu’on a de la visibilité, tout va bien, on voit même le sommet de temps en temps.

Nous arrivons vers 3 350, le sommet est à portée de main, mais c’est vrai que ça fait longtemps qu’on est dans le brouillard, la prochaine éclaircie se fait attendre. Pause, conciliabule, ça bastonne vraiment, on ne se rendait plus vraiment compte avec l’effort de la montée... Bon aller tant pis pour le sommet on se casse et on a bien fait car niveau éclaircies en altitude, c’est fini !

Descente : iphigénie, une petite trouée, aller go, ça se rabâche, iphigénie, une petite trouée, go… et ainsi de suite jusqu’au replat.

Nous remontons visiter la nouvelle nivose du lac blanc pour le côté scientifique de la journée et surtout pour éviter de pousser sur les bâtons. Une dernière remontée à pied et nous finissons sur les pistes de ski de St Sorlin avec ski jusqu’à la voiture.

Une belle journée quand même où on vu du pays et où on a pu tester l’efficacité de nos fringues synthétique contre le froid … et avec leur limite. Froid + vent + brouillard en altitude, c’est pas cool même bien équipé.