07-02-2020
Belledonne
500
1926
F

Vendredi soir, l'heure de ma première sortie Gauloise en ski de randonnée nocturne, qui me vaut le bizutage compte-rendu, accepté avec plaisir.

Départ en covoit avec Ludo, on récupère JC au passage et on retrouve Maël sur place, au foyer de ski de fond du Barioz. Sortie du matos, paf toutes les peaux sont déjà en place, sauf les miennes. Tiens, le Gaulois est organisé !

1400m d'altitude, suffisamment de neige pour chausser les skis et un temps bien dégagé, ça sent bon ! Frontale quand même indispensable dans la forêt, mais on peut l'éteindre dès que c'est dégagé pour une montée au clair de lune. Le Gaulois est éclairé !

Pas de difficulté particulière à la montée, parfait pour une rando nocturne faut pas s'emballer non plus. Arrivée au sommet au Grand Rocher à 1926m, pas un poil de vent, l'heure du casse-croûte a sonné et ça se transforme en festin : soupe à l'oignon, chocolat et petite goutte de Mirabelle viennent compléter les sandwichs. Le Gaulois est gourmand !

Après une petite demi-heure là haut à se restaurer et à contempler les sommets alentours qui se dessinent sur les massifs de Belledonne et Chartreuse, on entame la descente en croisant la dameuse de la piste de ski de fond et quelques randonneurs à skis et en raquettes. Avec quelques paquets de poudreuse encore présents, le Gaulois se fait plaisir !

Descente tranquille, on évite les risques de nuit. Tout le monde arrive à bon port, content de cette sortie nocturne avant un retour en région Lyonnaise et une nuit de sommeil bien méritée. Merci JC pour cette sortie nocturne ! Verdict : content d'être Gaulois !