12-03-2020
Vanoise
1100
1200
3091
F
7
Départ de Pralognan:
500m de dénivelé en 2 télésièges! Il nous reste alors que 1000m mais pas mal de km!
Beaucoup de randonneurs montent en direction du refuge du col de la Vanoise et quelque uns au col sud de la GLIÈRE. 
En + de notre groupe, pour le col de la grande Casse, que 3 autres personnes dont 2 seulement traverserons comme nous.
Oui un peu de longueur, mais aucune difficulté. La pente se relève certes, un peu à la fin mais nous ne déchausserons pas pour arriver en haut où une bonne bise nous accueille. 
5m sous le col, à l’abri du vent nous casse-croûtons.
S’en suit la longue traversée sous les séracs de la Grande Casse que nous skions à un bon rythme pour pas rester trop longtemps la dessous.
Il nous reste le meilleur:
-faire des photos du col de la grande Casse, vu de l’Est avec en 1° plan la glace vive du glacier de l’Epéna.
-la descente le long de la moraine jusqu’au lac assèché de la Glière.
La météo nous envoie un jour blanc, mais le soleil se montre de temps en temps. A chaque apparition de celui-ci, nous descendons dans une poudreuse à peine lourde: un vrai régal!
Après 3/4 de la descente de cette moraine il faut serrer à gauche. En commettant une erreur, nous descendons à droite: beaucoup plus raide dans une neige devenue presque lourde. Pas rassurant!
La prochaine fois nous serrerons à gauche!!!
Nous passons à côté du refuge communal de la Glière, et il nous reste plus qu’à ramer sur la piste d’été (entrecoupé d’avalanches de fond) et sur les pistes de fond qui nous amènent enfin au hameau du bois où nous logeons.
Entre les longueurs de la montée, le chemin du refuge de la Glière au hameau du Laisonnay et les pistes de fond, cette rando consomme pas mal de temps bien qu’elle ne montant que sur 1000m!
Il nous reste à aller rechercher nos voitures à Pralognan.