11-01-2021
Ubaye - Parpaillon - Alpes Cozie S
6246
1678
2919
F
7 j

Pas d’autre.s candidat.e.s pour un rattrapage en Ubaye, nous sommes donc partis à deux.

La météo annoncée a tenu ses promesses : grand beau toute la semaine, sauf le vendredi où quelques nuages, non gênants, sont passés dans l’après-midi. Evidemment, la dernière chute de neige remontant à presque un mois et le vent fort ayant régulièrement soufflé en altitude, nous n’avons pas eu la neige du siècle. Si le froid vif a permis qu’elle reste poudreuse dans quelques secteurs très abrités (forêt en particulier), pour le reste et notamment en altitude, c’était très irrégulier : plaques de neige dure alternant avec des zones de peau d’orange bien skiables et des secteurs croûtés beaucoup plus délicats. Il fallait être malin pour descendre dans la meilleure neige et se faire plaisir.

C’est donc parti pour appliquer notre programme rythme cool et dénivelés raisonnables, en rayonnant avec le soleil aux quatre coins de la Haute Ubaye.

Lundi 11/01 : Tête de Villadel (2728 m) au départ du Pontet (1948 m). Jolie classique plein soleil au-dessus du col de Larche, avec une neige plutôt correcte.

Mardi 12/01 : Replat des Génisses (2801 m) au départ de Fouillouse (parking 1870 m). Montée variée dans le vallon qui mène au pas de la Couletta, duquel on s’échappe à gauche vers 2700 m. Très beau sommet avec une vue saisissante sur la face ouest du Brec de Chambeyron. Superbe descente par la face sud-est : pentes soutenues et la meilleure neige de la semaine.

Mercredi 13/01 : L’Enclause (2712 m) au départ du Lago della Maddalena (1974 m). Course rapide près du gîte, en guise de jour de repos. Très joli sommet pointu. La face est nord-est, et même en janvier, on monte presque toujours au soleil. Belle descente dans une neige irrégulière.

Jeudi 14/01 : Tête du Crachet (2919 m) au départ du col de Vars (stèle 2022 m). Pour la première fois de la semaine, nous ne sommes pas seuls : les skieurs de Vars qui avaient cru que les remontées allaient rouvrir le 7 janvier, viennent s’initier… Encore une grande classique du secteur. Seuls les derniers mètres sont raides, et la longue arête plate qui conduit au vrai sommet est très esthétique. Vent violent sur l’arête sommitale. Descente en neige très moyenne au début, puis très bonne dans le bas. « Pas tant pire », comme nous en conviendrons avec les jeunes marseillais (des vrais !) qui nous auront accompagnés tout au long de la journée.

Vendredi 15/01 : l’Alpet (2865 m) au départ de Maljasset (parking 1890 m). De bon matin, tout seuls, on se sent bien petit dans ce bout du monde. Zone blanche toute la journée bien sûr… Ambiance. Raide montée dans la forêt de mélèzes, puis progression dans le beau vallon perché de l’Alpet complètement ravagé par le vent. De nombreuses zones ont été décapées jusqu’au sol : impressionnant ! Très belle vue sur les sommets du Queyras et de l’Ubaye. Neige très difficile dans le haut, on ne fait pas les malins. Séance de border cross géniale sur 350 m dans la forêt avec une neige excellente, avec quelques touchettes. Belle course à refaire avec une meilleure neige.

Samedi 16/01 : Col de Vallon Julien (2630 m) au départ de la Rente (1678 m). Jolie balade malgré la proximité de la station de Super-Sauze. Le départ emprunte une piste de rando balisée, que l’on quitte rapidement pour remonter un joli vallon. Belle ambiance au col. Neige encore difficile dans le haut. Hésitation vers 2200 m : soit on reste dans le vallon où nous avons vu à la montée que la neige serait meilleure, soit nous rejoignons les pistes damées. C’est ce que nous ferons, et nous ne le regretterons pas ! Quel plaisir de pouvoir enchaîner de longues séquences sans (mauvaise) surprise, sans forcer et sans stress, sur une excellente neige douce. Course sans doute très fréquentée quand la station fonctionne.

Dimanche 17/01 : l’Arpillon (2693 m) au départ de Sainte Anne La Condamine (1820 m). Démarrage de bon matin pour ranger/nettoyer le gîte, faire une dernière course pour profiter encore du soleil, et rentrer fissa dans l’ouest lyonnais avant le couvre-feu ! Tout réussi sauf le retour avant 18h… Tempête de neige à Laffrey, bouchons XXL à Grenoble et à l’arrivée sur Lyon. Tout le monde n’est pas rentré se confiner à temps ce dimanche soir… Sinon la course est jolie, peu impactée par la proximité de la station. La neige sera assez difficile à la descente.

Au final, une bien belle semaine, variée, dans une montagne étincelante, quasi déserte, avec des températures régulièrement polaires, surtout aux sommets…