26-02-2022
Bornes - Aravis
1200
1430
2460
7h
0

Echauffement matinal en vélo'v avec les skis pour prendre le 1er métro à Gorge de Loup, et arriver à temps pour le départ du car à 6h30 de Bellecour. A 6h arret a Parilly où montent Guillaume et Isabel dans un autre car. La nuit se termine tranquillement, et on se rejoint sur le parking du Plan des Dames à La Clusaz vers 8h30, un peu en avance sur l'horaire prévu.
En navette on rejoint rapidement Les Confins pour le départ de la rando. Christophe devait nous rejoindre, mais pris dans les bouchons on n'arrivera finalement pas à se croiser.

L'itinéraire est facile à suivre, il y a du monde c'est bien tracé. Arrivé à l'entrée de la combe de Tardevent on est accueilli par le soleil, et on se dirige vers la montée. Ca monte sec jusqu' au lac de Tardevent, une petite pause pour souffler, puis on traverse la combe pour rejoindre le côté opposé et c'est parti pour l'ascension finale. Vue évidemment superbe au sommet, il est environ 13h. Grand ciel bleu, petit vent frais. On repeaute, descente bien agréable dans la poudreuse. Isa fait une démo de virages sautés, Guillaume enchaîne les belles courbes, et moi j'essaye de tenir debout. On rejoint le milieu de la combe, à la recherche d'un coin abrité du vent pour le pic-nic.

En guise de dessert Guillaume et moi sommes attirés par un rognon qui nous surplombe. On repeaute et on est reparti pour une montée. Mais finalement vu de plus près ce bout de rocher qui baigne au soleil n'a pas l'air très safe. On décide de poursuivre l'ascension en direction du col qui est devant. Mais la progression n'est pas facile, ça se raidit et c'est bien glacé. On tente avec les couteaux mais il faut se rendre à l'évidence, si on ne veut pas rater le car du retour mieux vaut s'arrêter là. Dépeautage délicat en pleine pente, et on redescend. La neige est bonne, c'est bien agréable.
Le retour sur le plat est un peu plus fastidieux, il faut porter les skis sur les partis en montée.
Puis on rejoint Isa qui nous avait devancé au parking des Confins, juste à temps pour prendre la navette qui nous ramène en ville. Les bouchons dans la station nous font terminer le trajet à pied jusqu'à la gare routière, on arrive juste bien pour avoir le temps de ranger nos affaires, et nous repartons vers 17h15 comblés par cette belle journée .

En conclusion prendre le car pour une sortie ski de rando ça se fait très bien, c'est confort, et ça rajoute juste ce qu'il faut de piment pour respecter l'horaire de retour :)