03-08-2019
F
5H

L'envie d'aller tester la Via Ferrata de Planfoy (vers Roche Corbière) avec M. et A., nous amène à proposer un bivouac et une grande voie dans le coin aux Gaulois, étant donné qu'il s'agit de notre 1ère grande voie en autonomie avec M. nous préférons être accompagnées :)

Suite à la suggestion de R, nous partons pour Le Pilier du Gier, grande voie facile, idéale pour débuter (et sans rappel, pratique, car nous n'avons pas de corde à double...)

Afin de se préparer physiquement, Marjo et moi-même partons du vendredi aprem à Doizieux pour faire de la couenne, et bivouaquer dans la forêt

Samedi matin, le rdv est donné sur le parking de la Scie du Bost avec R. et O., la marche d'approche est bien balisée (environ 30min), nous arrivons vers 10H30 au pied de la voie. O. et R. partent en 1er, nous les suivons et enchaînons les longueurs, sans trop de difficultés, les relais sont tout conforts, ce qui nous permet de faire nos manips sans stress !

La grande voie est longue (13 longueurs), et nous souhaitons nous arrêter à chaque relais, car le but est de nous entraîner aux manips, "malheureusement" pour nous, tout les relais sont chaînés, nous n'aurons pas l'occasion d'équiper de relai... Il y a beaucoup de tirage sur la 9e longueur, la corde se coince par moment, R. vient nous aider pour limiter le tirage et débloquer la corde... Nous décidons alors d'arrêter la grimpe et de terminer "corde tendue" sur le sentier d'à côté... Il est 15h30 et nous méritons notre pause sandwich ! 

Mais la journée n'est pas finie !

Nous avions donné rdv à notre amie A. pour faire la via ferrata de Planfoy, le temps de se retrouver nous démarrons la via vers 18H, ce qui est plutôt pas mal, car à cette heure-ci nous "fermons le bal" de cette via plutôt fréquentée, les gars passent devant, les pipelettes à l'arrière ! La via est plutôt facile, le cadre sympathique, et cerise sur le gâteau : Une tyrolienne de 200 m !! Elle est assez impressionnante, et nécessite d'avoir une poulie SPEED, nous aurons l'occasion de voir quelqu'un bloqué à 50m de la plateforme d'arrivée ! Ce qui lui a valu au moins 45 minutes d'efforts dans les bras pour terminer la tyrolienne ! Avec un peu d'appréhension M. et moi-même nous nous lançons dedans, la décharge d'adrénaline est assurée ! Nous laissons malheureusement nos compatriotes sur le côté, car nous sommes arrivés trop tard pour louer d'autres poulies !

Mais la journée n'est toujours pas finie !

T. et S. sont également venus sur Roche Corbière pour le week-end pour faire de la couenne, nous les retrouvons donc après la via, pour faire un bivouac commun, petit problème : le lieu de bivouac repéré vers la via ne nous paraît peu commode, il y a des personnes "faisant la fête" près de la localisation, nous préférons migrer vers le Bessat, trouver un lieu plus adéquat, et nous arrivons finalement vers 21h30, sur un plateau, à découvert, idéal pour regarder les étoiles avant de se coucher (en plus il s'agissait de la nuit des étoiles filantes)! Nous plantons les tentes à la frontale, mangeons, et au dodo !! Nuit à la belle étoile pour certains et tentes pour d'autres...

Réveil tranquilou, nous prenons notre temps pour petit-déjeuner et replier les tentes, nous nous séparons vers 10h30 aux voitures, la troupe Gauloise part pour "couenner" vers Roche Corbière, tandis que M., A. et moi-même partons pour une petite randonnée au départ du Bessat, ayant de bonnes courbatures de la veille !! 

 

Merci à tous pour avoir partagé ces bons moments, à O. et R. pour leurs conseils, aide et présence, et à M. pour cette team de choc !! 

 

Grande voieimg-20190805-wa0005img-20190805-wa0003img-20190804-wa00371p20190803141947bf