05-12-2019
Les Calanques
TD

En ce début décembre, nous optons pour un petit viron Calanques avant le tout ski.

 Saint-Ser, Sainte Victoire :

On commence par s’arrêter à la Sainte Victoire en descendant. Cela fait bien longtemps que nous ne sommes pas venus là. Nous optons pour la Pyramide à Saint-Ser où la combinaison Demain Debeurre+ Aboradul permet de faire 200m de belle escalade*** sur un rocher béton. Les cotations à la Sainte sont toujours aussi sèches et l’équipement réserve son lot de surprise ! Approche un peu compliqué en 1h bien décrite dans C2C. Je coterai la voie 6b /A0 (6a+ obli) : 6b (suivre les vieux spits de 8 rouillés abondants sans partir de suite vers la première voie de gauche, mais plus haut vers une rampe évidente avec spit de 10, passer un ancien point de rappel rouillé et faire relais au mieux sur les spits de 10 suivants), 6a+ jusqu’au sommet du premier ressaut, 5c dans le couloir intermédiaire, A0 (7a ?)/6b et 6b sur la Pyramide elle même. ATTENTION : je déconseille vraiment la descente en rappel de la Pyramide, car le second rappel pendu se fait sur 2 spits de 8 totalement rouillés à l’état des tiges invérifiables… Mieux vaut rejoindre le sentier au sommet, puis à l’Est le chemin par l’Ermitage.

 

Calanque de Castelvieil :

Suite à la fermeture du parking de la Gardiole, nous optons pour un départ de Port Miou. En repérant à l’avance les chemins, nous mettrons une heure jusqu’au pied de la cheminée d’accès en passant par la Calanques d’En Vau déserte… donc c’est vraiment la bonne option maintenant.

Combinaison : les 3 œufs de la Mouette Inquiète revisitée + Pilier de l’Erreur : 150m, *** 6a+ (6a obli). Rappels de Rêve de Pierre (il est préférable de faire en 2 fois le premier rappel de 55m que celui de 45m au-dessus de la Ramon où gros risque de coincer le rappel, ensuite les 2 rappels évidents jusqu’à la mer). Equipement parfait. 6a+, 5c,6a, 6a+ (le dièdre), 6a+ (dernière longueur de rêve de pierre)

Calanque du Canceou :

Retour à cette belle falaise pour aller rendre visite à l’aven spectaculaire du lagon bleu.

Combinaison : Prends moi sec au-dessus du lagon bleu 5c + La Droye moi la toi 6c (6b obli): 170m *** . 2 rappels dans l’aven jusqu’au lagon exceptionnel, montée facile en 3 longueurs en suivant les spits dans la pénombre (penser que le téléphone ne passe pas et que si personne ne sait que vous êtes là…on ne viendra pas vous chercher !)  Ensuite La Droye démarre au-dessus en traversant 10 à 20 m à gauche pour trouver le relais de départ. 6c, 6b+, 6b (passer la terrasse avec rappel pour aller à droite au relais en haut de la paroi), 6c (petit ressaut de 15m pour sortir, coriace)

Calanque de l’Eissadon

Nous repartons de Port Miou en suivant le GR jusqu’au Col de l’Oule que nous atteignons en un peu plus d’une heure, soit là aussi, mieux sans doute que depuis la nationale et la Gardiole. La piste d’En Vau étant rechapée, on a vu 2 grimpeur venir en vtt de la nationale au pied du col de l’Oule et planquer les vélos…

Clandestino 170m *** 6c (6b obli) Nous attaquons du bas. La traversée à raz de l’eau est spectaculaire et à faire seulement par mer calme. 6a en traversée (relais au départ de la partie verticale), 6c 35m, 6b+ (dalle très fine), 6a+, 6b (sans doute, mais je suis passé droit en 6a max donc peut être pas dans la voie, suivre les scellements ?), 6a (traverse à gauche pour retrouver la voie)

 

C’était magnifique comme souvent là. Il faisait chaud et froid au vent, les Calanques étaient désertes, la mer profonde et bleue. Il y eut aussi ce pique-nique pastis avec Marc au fond du Devenson,  mon portefeuille tombé inopinément à l’Eissadon et retrouvé 48h après sous un rocher… Sainte Calanques !