05-07-2020
Beaufortain
F

 

Après une nuit fraîche au lac d'Amour, les gars partent d'un côté, les filles d'un autre.


Le groupe des 3 mecs s'attaquent à l'arête Nord de la Pierra Menta un peu après 9h00. J'imaginais qu'on grimperait au soleil mais malheureusement les 2 premières longueur restent du côté ouest de l'arête sur un caillou froid. par contre à partir de la 3eme longueur on est soit sur l'arête, soit côté est, au soleil.
Laurent prend la tête dans les 3 premières longueurs, puis Luc nous emmène au sommet. Je les suis et je prends des photos.
c'est une très belle arête, avec un panorama fantastique, plutôt grimpante mais sans grande difficulté avec juste 1 pas un plus dur bien protégé dans L1, L2, L4, et quelques mètres de 6b gras avec point tous les mètres dans L5. Les 2 dernières "longueurs" se font corde tendue sur du rocher délité, avec peu de protection, en testant chaque prise et en faisant très attention à ne pas faire tomber de cailloux sur les partenaires.
petite photo au sommet et on attaque les rappels en face ouest vers midi.
 
rapide pic nic puis pour le dessert on se lance dans Dao Domi (https://www.camptocamp.org/routes/55333/fr/pierra-menta-dao-domi) et les copains me laissent la tête pour les 4 longueurs. 
Jolie courte L1, le premier point est assez haut.
un pas dur dans L2 et ensuite ça reste raide et les points s'espacent un peu
La difficulté dans L3 est de ne pas se tromper de voie, les autres voies sont très proches. je pense être resté dans la voie mais je ne comprends pas le topo: pas vu de traversée à droite, ni de 6a. c'est plus facile et il y a plus de points que dans L2. 
L4 est une belle longueur en dalle, 4c mais c'est continu, joli, et les points s'éloignent.
 
re-rappel et retour au lac d'Amour pour retrouver les filles.
 
J'ai trouvé le rocher (conglomérat, pudding) de la pierra menta un peu déroutant mais très adhérent et ludique (tant que la montagne ne s'effondre pas...)
Le bivouac au lac d'Amour est un bon plan pour enchaîner plusieurs voies car l'approche depuis le parking est relativement longue (2h30) et les voies sont courtes (140m). Le spot est magnifique mais ne coche pas toutes les cases pour le plan week-end en amoureux: on a compté une trentaine de tentes autour du lac samedi soir.