18-10-2020
Chartreuse
350
200
550
AD
3

Départ le dimanche matin pour 3 cordées bien motivées en direction de St. Egrève avec comme objectif l’ascension de l’Éperon des Gosses Mythiques (https://www.camptocamp.org/routes/54846/fr/saint-egreve-eperon-des-gosses-mythiques), un classique pour l’initiation. La météo promet un peu de soleil mais des nuages bas vont nous accompagner toute la journée, l’air est frais.

Révision des techniques de grande voie au pied de la falaise de St. Egrève : relais, assurage du premier et deuxième de cordée, petites (mais très utiles) astuces pour bien gérer la corde, faciliter les échanges de matériel et rendre plus rapide la progression. Ne pas oublier la ‘vache molle’! Merci pour l’explication claire et la discussion intéressante de Nico et JC et merci à Hélène pour le gâteau aux poires qui nous a donné l’énergie pour démarrer!

Un dernier check du matériel et on ferme les sacs…il y a des sacs à dos dignes d’une sortie en ski de rando de plusieurs jours mais, malgré les blagues de JC, personne ne veut le laisser en bas. On se demande ce qu’ils renferment...

On se dirige au départ de la voie :  l’accès est rapide et facile, juste un dernier petit morceau avec câble bien protégé (le topo explique tout clairement). La voie commence sur des dalles en calcaire gris compact qui alternent avec des replats végétaux et après continue le long de l’éperon, toujours en alternant avec des petites dalles au calcaire bien travaillé par l’eau et des replats. Même si la voie est très fréquentée (derrière nous, il y a au moins une autre cordée) le rocher n’est pas trop poli et cela ne gêne pas la grimpe. La voie est composée de 5 longueurs mais on peut unir L3 et L4 si on a une corde d’au moins 50m, ce que l’on a fait.

La première cordée est composée de 3 personnes : Claire en tête, avec son matériel de TA, assure JC et Laurent. Suivent les 2 cordées de 2 (Hélène & Erica et Ludo & Nico) qui montent en réversible. On monte assez rapidement et les manips deviennent à chaque fois plus fluides. On passe de beaux moments dans les relais bondés: on est souvent 2 ou 3 et l’ambiance est conviviale ! Il y a toujours assez de places et de points d’assurage pour tous, c’est une voie où on peut aller à plusieurs cordées sans trop de soucis.

On arrive tous au sommet des 5 premières longueurs : il faut décider si l’on descend en rappel ou s’il on continue le long de l’éperon pour terminer la voie par une petite course d’arête et le retour à pied.

Bien sûr, on réfléchit mieux avec le ventre plein donc tout le monde sort son casse-croute…le mystère des sacs-à-dos géants est révélé :  en ressort, un tupperware avec une salade de crozets et fromage, des saucissons, un thermos d’1 litre…et tout ça que dans 2 sacs ! Les autres mangent des petits snacks en regardant (peut-être avec l’eau à la bouche?) les gourmands et leur repas complets…le concept de ‘quelque chose à grignoter’ est toujours très relatif! ;)

Finalement, on décide de descendre en rappel pour bien réviser toutes les manips de la grande voie. On descend en seulement 2 rappels et on est, à nouveau, les pieds sur terre.

Pour bien terminer le dimanche, on décide d’aller grimper sur les falaises en bas. Le secteur Mandrin nous offre de petites voies en dalle avec du calcaire plutôt poli…il y a des prises qui glissent et brillent comme du marbre!

Une très belle journée avec un groupe sympa et motivé, il ne manquait que le soleil ! ;)

Un grand merci aux encadrants JC et Nico pour avoir organisé cette belle sortie, pour avoir partagé avec nous leurs connaissances et nous avoir emmené dans cette belle voie. Et merci à tous les participants pour l’ambiance rigolote et détendue. A la prochaine !