18-10-2020
Doizieux
F

<accent Stéphanois>
Fouilla mon belet, comme je m'étais un peu oublié (le légitime "quart d’heure stéphanois" de retard légèrement dépassé) v'la t'y pas qu'jme tartine la rédac' du CR !
</accent Stéphanois>

Une grimpe dans mes terres natales, pas de soucis, j'my colle.

On se retrouve donc ce dimanche matin d'automne au parking du site d'escalade de Doizieux entre 10h20 et 10h40. On commence la journée par la présentation et la réalisation de nœuds sur nos cordes fraîchement achetées:
- La vache double: Un double noeud de huit sur les deux passants du baudrier, un noeud du papillon au milieu pour y mettre le premier mousqueton à vis, un nœud de Cabestan pour le mousqueton du haut.
- Le machard (anneau de cordelette) avec un nœud du pêcheur double (sur chaque bout de la corde pour la relier)

Luc nous montre ensuite comment réaliser un nœud du Cabestan sur une dégaine pour se vacher à un relais sans longe.

On se divise ensuite en groupes pour la présentation détaillée des manip'. Xavier nous montre donc, à Alexandra et moi, toutes les étapes avec deux cordes à double permettant à 3 grimpeurs d’évoluer en grande voie.

Le premier grimpeur s'encorde au bout des deux cordes alors que de l'autre coté les deux seconds s'encorde sur l'une et l'autre. L'un des deux seconds assurera le premier grimpeur avec les deux cordes.
Départ en tête du premier grimpeur qui clip en alterné la corde de droite ou de gauche sur les dégaines.
Arrivée au relais, il met en place un mousqueton primaire sur le maillon rapide du point du bas et s'y vache - "Vacher Alexandra !" (Prénom à remplacer par la personne qui vous assure et de préférence sans se tromper hein ;) )
Puis, il met en place le reverso sur le mousqueton primaire, pendant qu'en bas, l'assureur libère les cordes - "Libre Martin !"
En haut, le premier avale les cordes jusqu'à ce que les grimpeurs en seconds crient "Bout de corde". Il passe alors les deux cordes dans le reverso pour assurer par le haut grâce au système auto-bloquant - "Relais Xavier et Alexandra !"
En bas des deux grimpeur indique leur départ et partent avec 5 mètres d’écart.
L'assureur avale les cordes des deux grimpeurs au fur et à mesure de leurs évolutions respectives.
A l'arrivée au relais, les grimpeurs se vachent sur le mousqueton primaire.
Au relais, on décide qui prend la suite en tête. "Allez Alexandra c'est ton tour !"
On recommence les étapes précédentes en intervertissant les rôles mais sans oublier de passer les cordes dans la première dégaine en
point de renvoie au dessus de l'assureur.

Pour terminer avec les présentations des manip', Xavier nous montre comment effectuer un rappel pendant qu'on mange notre sandwich:

On passe une corde dans le maillon rapide du relais et on raboute des deux cordes avec un noeud simple.
De l'autre coté, on love les cordes de quelques boucles et on les lancent en direction de notre rappel, l'un après l'autre - "attention CORDE"
Avec notre anneau de cordelette relié à notre baudrier par un mousqueton, on met en place un noeud de Machard autobloquant autour des deux cordes du rappel.
Grace a notre autobloquant, on récupère un peu de mou pour installer notre descendeur sur le mousqueton du milieu de notre vache.
Quand tout est prêt, on se dévache et on fait glisser le nœud autobloquant avec deux doigts pour descendre.
Le premier à descendre doit s'assurer que les cordes ne font pas de noeuds.
On descend un par un sur le rappel jusqu'au relais du dessous - "RAPPEL LIBRE"
Quand tout le monde est vaché au relais et a libéré le rappel, on passe la corde coté noeud de rabout dans le relais suivant jusqu'à ce que le noeud soit proche du relais.
Astuce: Pour se souvenir que quel coté on a réaliser le noeud pour rabouter les deux cordes, on peut placer le mousqueton du haut de notre vache sur la corde du côté du noeud, au dessus de notre descendeur.
On redescend comme ça, ainsi de suite, de relais en relais, jusqu'en bas de la voie.

L'après-midi nous sommes passés à la pratique sur la grande voie "Bichette" de trois relais, coté 5a – 4c – 5a , parfaitement adaptés pour une initiation. Grace aux explications de Xavier nous sommes parvenus en haut sans encombres.

En nous attendant, le reste du groupe s'entrainait a l'escalade de vitesse pour se réchauffer.

18h, il est temps de rentrer avant le couvre feu !

Merci encore a nos gentils organisateurs encadrants Luc, Xavier et Charles !

PS (en Gaga pour finir): Prendre une épaisseur de plus pour grapiller car au debut au soleil on était bien cacodet mais arrivé à la cime, il était tout gris et il faisait franc froid a cause d'la burle.


Encadrants: Luc, Xavier, Charles
Participants: Hélène, Bertrand, Amandine, Alexandra, Martin