22-02-2020
Taillefer - Matheysine
900
1500
2300
AD
11h
Départ aux alentours de 7h, on laisse les raquettes à la voiture. L’enneigement n'est pas bien conséquent et la neige bien tassée pour pouvoir faire sans.
 
Comme annoncé sur le topos, le départ de la goulotte est assez évident, difficile de le louper. La remontée de la goulotte s'enchaîne bien: pas mal de neige, un peu de glace par moment, quelques micro-ressauts avec rochers. Petite purge d'un bon bloc sur la dernière portion histoire de pimenter un peu tout ça. Arrivée en haut, grand soleil qui fait du bien, mais la température ressentie est bien raccord avec le paysage aux alentours. On se croirait fin Mars...
 
La cordée pour la traversée de l'arête se met en place; Rémi passe devant, pose le matériel, Jérome ferme la marche et récupère tout derrière; moi je me contente de ne pas trop faire de torsades entre mes deux bouts de cordes, pas toujours avec grand succès. Petite hésitation avant le départ: avec ou sans crampons? Ce sera avec, et donc grande découverte (pour moi) des crampons sur rocher. Comme dirait Rémi: il existe plus fluide comme escalade...
 
Malgré un léger doute temporaire, l'avancement selon les indications du topos "semble" assez évident pour notre guide du jour. Heureusement, parce qu'à part un pin remarquable, toutes les brèches et morceaux de cailloux se ressemblent comme deux gouttes d'eau à mes yeux. Des passages très beaux et impressionnants à la fois, mais les prises ne manquent pas; notamment lors des pas de de-escalade. En fin de l'arête la prudence s'impose. La neige réchauffée sur les passages en herbe propose de beaux ventriglisses, pas forcément conseillés si l'objectif est de revenir entier.
 
Dernier effort du jour: loooooonnggguuuee redescente crampons/piolets dans la dernière pente raide avec une typologie de neige bien inégale. Parfois dure, parfois ramollie, parfois poudre très compacte, il y en a pour tout les goûts.
 
Le chemin du retour, plus tranquille, nous permet de profiter des belles couleurs du soir avant d'arriver à la voiture.
 
Merci à Rémi de nous avoir concocter cette belle sortie, pour tous les conseils fournis, et pour nous avoir ouvert le chemin en tête jusqu'au bout.