09-02-2020
Belledonne
1300
1300
2623
PD
7

Ou comment pimenter la Cime de la Jasse

 

« C'est inenvisageable. » Depuis les lacs du Vénétier, au pied du col de la Jasse, Olivier n'y croit pas. La distance lui paraît trop grande, entre la cime de la Jasse et la Dent du Pra, pour être parcourue dans les temps en aller-retour.

 

J'ai pourtant lu et relu le compte rendu de la sortie d'Antoine, Anne-Cé etc. et la balade me paraît faisable. Mais je n'ai pas trouvé de topo sur cette arête en particulier. Nous surveillerons donc la montre et ferons demi-tour à une heure donnée.

 

Nous finissons la montée à la Cime de la Jasse en passant par le col du même nom et en suivant la crête : c'est plus joli que la voie normale. Nous atteignons le sommet trois heures et quelques minutes après notre départ. Nous y retrouvons Maël et un pote à lui ; ils nous avaient dépassé à la montée.

 

Il est midi, nous mangeons un (petit) morceau. Nous laissons nos skis et enfilons crampons et baudriers.

 

L'arête en direction de la Dent du Pra nous offre de bonnes conditions : la neige porte. Nous ne nous encordons pas tout de suite. Puis nous profitons des nombreux spits installés pour une course de ski-alpinisme. Olivier me laisse la tête.

 

Nous alternons neige et rocher, ça passe bien, peu de passages exposés mais c'est une belle ambiance. Surtout avec ce vent fort et piquant ! Nous sommes au sommet de la Dent du Pra en une heure, largement dans les temps. Trois chocards à bec jaune jouent avec les ascendances.

 

Le retour est un poil plus délicat, Olivier m'assure comme toujours de main de maître. Ah non, sur un court passage, nous nous comprenons mal et il descend avant que j'ai installé une sangle. Nous retrouvons la Cime de la Jasse et nos skis deux heures après les avoir quittés.

 

Une belle sortie, donc... Merci Antoine pour le tuyau ! Une option encore plus esthétique aurait été de garder les skis sur le dos et, une fois à la Dent du Pra, descendre par le col de l'Aigleton. Mais nous aurions passé moins longtemps sur cette belle arête :)

 

P.S. Si quelqu'un retrouve ma dégaine bleue, maladroitement lâchée dans un couloir de neige, qu'il en fasse bon usage !