02-08-2020
Ecrins
1830
1900
3730
F
10 h

Mon neveu m’avait demandé de l’emmener au dôme de neige des Ecrins, lui, un copain et son père mon cousin. Trop risqué le dôme vu les chutes de séracs : elles ne sont pas liées à la canicule mais liées à l’avancée du glacier, qui a des périodes de purges puis des périodes calmes. C’était calme début juillet, mais là on est fin juillet.

Dodo au refuge des écrins avec son super gardien de refuge bon cuistot ! Réveil à 4 heures. La troupe marche bien. Comme tout le monde suit la VN de roche Faurio on s’engage à droite sur le petit couloir qui va vers le pic Xavier Blanc. Un peu de raideur cela plait toujours. Puis on oblique à gauche pour rattraper la foule de la VN. La fin en rocher vertigineuse est plaisante également, sauf pour l’un des 4 qui a trop peu dormi.

En redescendant on saute quelques rimayes et crevasses et on matte la FN des écrins comme des pervers. Un copain avait survolé le coin juste avant en planeur : voir la photo.