24-05-2020
Vercors
D

Luc et moi possédons chacun une corde Joker 50m de couleur bleue. L'occasion de les accoupler était trop belle. Rappel.

 

Premiers sur site, quoique talonnés de près, nous attaquons la descente depuis les relais de rappel dans l'axe de la voie. La cordée suivante se lance dans l'autre ligne de rappels peu après.

Le copieux rinçage de la veille ne nous réserve que la très modérée surprise d'un caillou bien humide. Au premier relais intermédiaire, nos voisins font demi-tour. Mais comme on n'est pas venu là pour la marche à pied, nous attaquons la voie en dépit des résurgences et de la fraîcheur du caillou.  

Dans L1, c'est humide mais en visant bien, on peut trouver des taches sèches dans le bas, en revanche, à mi-longueur c'est détrempé et je prolonge dans l'axe sur encore quelques dégaines avant de traverser franchement. Corollaire : passage du ressaut subséquent avec le fond de culotte bien plombé par le tirage. Plaisir d'ouvrir, joie de recevoir.

Dans L2, Luc profite des terrasses boueuses. Dites-le avec des fleurs.

Dans L3, la cheminée n'a pas dû être allumée depuis longtemps. Aquatique.

Dans L4 et L5 enchaînées, on se régale de beaux pas en dalle, pas en sandales. Y a pas, le caillou sec, c'est plus agréable.

On reviendra profiter des autres voies, car le calcaire est très beau. De plus, l'équipement est très confortable.