27-09-2020
Saoû et environs
150
TD

Week-end de rentrée du Gaul, après avoir bien profité du Mur du Son le samedi nous ne résistons pas à l'appel de la grande voie. Les prévisions météo incertaines ce dimanche ont raison de nos prétentions. Ainsi nous choisissons une voie rapidement accessible et d'où la réchappe est aisée. Objectif Vitamine à l'Aiguille de la Tour !

Plusieurs variantes s'offrent à nous pour la première longueur. Nicolas choisit et attaque Vitamine C, la plus ardue. Les doigts froids sont rudement sollicités par deux vilains mono-doigts dans le mur de départ. En second, les dégaines posées seront bien plus accueillantes ! La suite de la longueur, toujours verticale, est plus sympathique.

Bien qu'annoncé patiné le calcaire est de belle qualité sur l'ensemble de la voie. La troisième longueur offre un dièdre d'anthologie. 

Après les quatre longueurs officielles et bien équipées, nous poursuivons par une longueur de l'Arête Sud, en TA, qui nous avait été conseillée. La nette dégradation de la qualité des protections en place accompagne merveilleusement celle de la qualité du rocher.

Malgré le parcours sinueux de la voie et la végétation locale la ligne de rappel intelligente nous permet de ne pas coincer la corde et de regagner rapidement le pied de l'Aiguille.

Au top dans le biotope !